RDC : reprise normale du travail dans les ministères

Cabinet du Ministère de la Justice à Kinshasa, 19 janvier 2011.Cabinet du Ministère de la Justice à Kinshasa, 19 janvier 2011.

Cabinet du Ministère de la Justice à Kinshasa, 19 janvier 2011.

Le travail a repris normalement dans les ministères du gouvernement central de la République démocratique du Congo (RDC), après la période électorale marquée par l’absence de la plupart des ministres qui battaient campagne pour les élections législatives ou le faisaient pour des candidats à la présidentielle.

Radio Okapi a fait ce constat après une ronde effectuée, mardi 27 décembre, aux ministères de l’Economie, dela Communicationet médias, en passant par ceux de l’Agriculture, Budget et Transports.

Les directeurs de ces ministères sont rassurants: «Tout va bien, tout le monde travaille normalement. La preuve, le parking est rempli de véhicules.»

Dans ces ministères, les agents sont présents dans leurs bureaux, contrairement à la situation observée pendant la campagne électorale où le ministre des Affaires foncières a fait l’intérim de près de dix ministères.

Que se passe-t-il lorsqu’un ministre est absent ?

Le directeur de cabinet du ministre de la Communication et Médias, Dieudonné Mutombo, répond :

«Le Gouvernement est organisé en sorte que lorsqu’un ministre est absent de la ville et qu’il ne sait pas gérer quotidiennement son ministère, il cède l’intérim à un autre ministre présent dans la ville.»

C’est comme ça que Maj Kisimba s’est retrouvé intérimaire de plus de dix ministères ?

«Non, je ne sais pas de combien de ministères il s’est occupé. Tout ce que je sais c’est qu’il a fait l’intérim de notre ministère pendant une semaine », ajoute Dieudonné Mutombo.

Cependant, dans quelques ministères,les agents ne sont au service que quand le responsable est présent. Quand il est absent ou en mission, les choses marchent au ralenti, expliquent les chefs des services.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner