Médias : la RTDK déplore l’attaque de ses installation par des hommes armés

Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC).  Panoramio.com/Ph. VINCENT FrancoisUne vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

La Radiotélévision Debout Kasaï (RTDK) de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) a déposé plainte jeudi 29 décembre au Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) contre un groupe de six personnes armées en tenue civile qui ont attaqué ses installations dans la nuit de vendredi 23 décembre. Selon le directeur des programmes de cette chaîne, Lambert Mbuyi Kana, l’organe de régulation des médias devra tout faire pour que lumière soit faite sur les véritables intentions des commanditaires de cette attaque.

«Six intrus sont venus vers 23 heures, ils ont forcé la grille et ont brutalisé les agents trouvés sur place, ils ont tiré sur un agent. Il s’es est sorti blessé, et ils l’ont ligoté avant de l’acheminer à l’ANR [Agence nationale de renseignements] et au parquet depuis mardi 27 décembre », explique Lambert Mbuyi.

Il ajoute qu’u autre homme de la bande a lancé des gaz lacrymogènes au studio dela Radioendommageant les salles de la technique et celle de speakage qui sont devenus difficilement utilisables.

Le CSAC/Kasaï Oriental dit déplorer l’incompréhension des acteurs politiques et évoque ce qu’il considère comme acharnement envers les médias.

Quelques chaînes de Radio et télévision de la province sont réduites au silence, notammentla Radio TélévisionLisanga de Mbujimayi, la Radio Veritas et la Radio Kibungede Kabinda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner