Gungu: deux agents de la Ceni démissionnent sous la pression des leaders politiques

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUne vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président et le rapporteur adjoint du Centre local de compilation des résultats (CLCR) de la circonscription de Gungu dans le Bandundu ont démissionné. Les pressions et les menaces des responsables politiques seraient à l’origine de leur démission et de leur départ de Gungu, le dimanche 1er janvier.

 Dans leur lettre de démission, les deux responsables du CLCR Gungu disent ne pas supporter les pressions exercées sur elles par certains leaders locaux de partis politiques, sans les citer, dans la compilation des résultats des élections du 28 novembre dernier.

 Ils ont quitté en clandestinité cette cité pendant que la population locale s’adonnait aux festivités du nouvel an. 

De son côté, la société civile locale a déploré leur « départ  qui intervient avant l’affichage des résultats des élections législatives» dans cette circonscription. «Cette situation pourrait compromettre les résultats du CLCR de Gungu », a-t-elle redouté.  

 Du 13 au 27 décembre, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) avait suspendu les travaux de compilation des résultats dans tous les CLCR. Cette décision était prise pour «essayer de recadrer les agents afin de traduire l’expression de la sociologie électorale telle qu’exprimée », avait expliqué le vice-président dela Ceni, Jacques Djoli, le vendredi 16 décembre sur Radio Okapi.

Par la même, il avait non seulement déploré les tentatives de corruption des agents dela Ceni, mais aussi la pression exercée sur eux par les autorités publiques à tous les niveaux.

En revanche, depuis le début cette compilation des résultats, certains agents électorax sont accusés de falsifier les procès verbaux (PV) de vote. Ces plaintes émanent des candidats tant de l’opposition que de la Majorité présidentielle (MP). Pour cette raison, cinq agents de la Ceni avaient été arrêtés, mardi 13 décembre, à Nyirangongo au Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Kinshasa (31)
Ceni (30)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)