Matadi: la société civile dénonce l’augmentation de la circulation de médicaments contrefaits

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMédicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La société civile de Matadi s’est dite préoccupée, mardi 17 janvier, par l’augmentation de la circulation de médicaments contrefaits dans cette ville. Selon cette structure, ces produits dangereux sont vendus dans 80% des officines pharmaceutiques de Matadi. Le pharmacien inspecteur provincial a aussi regretté cette situation.

Selon un des responsables de la société civile de Matadi, Pierre Nzuzi, ces médicaments falsifiés et périmés se vendent également dans certains marchés de la ville et de ses environs. Il a imputé cette augmentation de la circulation de ces produits au manque de contrôle efficace aux postes frontaliers de la province, tel que les ports.

Pour préserver la santé de la population, il demande à l’Etat de renforcer les mesures de contrôle aux frontières et déployer régulièrement des experts en pharmacie dans les officines pharmaceutiques. Une action urgente s’impose, a-t-il affirmé.

Le pharmacien provincial du Bas-Congo, David Dianganzi, a reconnu cet état des choses. L’inspection provinciale dispose d’un minimum de matériel de contrôle, a-t-il poursuivi, indiquant que des mesures sont cependant des nécessaires pour lui permettre d’intervenir dans les ports et autres postes frontaliers, sans les préciser.

Cette intervention sur le terrain lui permettrait, de son avis, d’endiguer la prolifération de faux médicaments en amont et de contrôler les pharmacies en aval.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner