Adolphe Lumanu suspend les plénières à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu

Professeur Adolphe Lumanu Mulenda Buana N’sefu, vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et Sécurité de la RDC le 8/06/2011 à Kinshasa.Professeur Adolphe Lumanu Mulenda Buana N’sefu, vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et Sécurité de la RDC le 8/06/2011 à Kinshasa.

Professeur Adolphe Lumanu Mulenda Buana N’sefu, vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et Sécurité de la RDC le 8/06/2011 à Kinshasa.

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Adolphe Lumanu, a suspendu, vendredi 20 janvier, les plénières à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu «jusqu’à nouvel ordre», suite à la démission de certains députés de leurs formations politiques pour lesquelles ils ont été élus.

Dans sa décision adressée au gouverneur de province, avec copie au président de l’assemblée province et à l’inspecteur provincial de la police, Adolphe Lumanu appelle à une «exécution immédiate».

Les éléments de la police ont ainsi quadrillé tôt le matin de ce samedi 21 janvier la salle de plénières pour empêcher aux députés d’y accéder. La session extraordinaire convoquée par le bureau de l’assemblée provinciale ne s’est donc plus déroulée.

Pour le rapporteur de l’assemblée provinciale, Gilbert Kalinda, la mesure du ministre de l’Intérieur est un «assassinat et une régression de la démocratie»

«Les droits des députés au Nord-Kivu sont banalisés et c’est très grave. Le droit fondamental des réunions semble être un droit de seconde zone dans le pays»,  déclare Gilbert Kalinda.

Il se demande comment le ministre Adolphe Lumanu peut s’attribuer les compétences de suspendre la tenue d’une session extraordinaire d’un organe délibérant.

La session extraordinaire suspendue par le ministre de l’Intérieur a été convoquée le 18 janvier dernier par l’Assemblée provinciale pour une durée d’un mois.

Les députés devraient examiner six matières, notamment :

  • le contrôle de la gestion financière de la province
  • l’ensemble de questions importantes sur le social
  • la sécurité au Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (85)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)