Rutshuru: le porte-parole de l’opération Amani Leo annonce la mort de 5 FDLR

Territoire de Rutshuru au Nord-Kivu en République Démocratique du CongoTerritoire de Rutshuru au Nord-Kivu en République Démocratique du Congo

Territoire de Rutshuru au Nord-Kivu en République Démocratique du Congo

Le porte-parole de l’opération Amani Leo, le colonel Sylvain Ekenge, a annoncé la mort d’un officier des Forces démocratiquespour la libération de Rwanda(FDLR) et de quatre de ses hommes, dimanche 22 janvier, lors d’un accrochage avec les Forces armées de la RDC (FARDC) dans la localité de Bugomba. Il a déclaré à Radio Okapi ce mardi 24 janvier que cela constituait “un pas de plus vers le démantèlement de ces rebelles rwandais au Nord et Sud-Kivu”.

Le Colonel Sylvain Ekenge a annoncé, pour bientôt, «une opération d’envergure pour l’éradication de ces rebelles hutus rwandais dans l’Est du pays». Il a poursuivi:

«On est entrain de neutraliser un grand nombre de leaders des groupes armés qu’ils soient congolais ou étranger. Dans le territoire de Libero, on a neutralisé les Kikiru kuku, il y a Gervais Munyubulungu qui est parti. A Rutshuru, il y a l’adjoint de Soki qui a été neutralisé dans la population. Il y a d’autres officiers FDRL dans la localité de Ntoto qui ont été neutralisés

Selon la même source, la mort de ce haut gradé rwandais porte à cinq le nombre des officiers FDLR tués par les FARDC et les milices locales d’autodéfense depuis le mois de juillet de l’année 2011.

L’affrontement de dimanche a eu lieu à une cinquantaine de kilomètres au nord de Goma dans le territoire de Rutshuru. Le convoi du commandant de compagnie du 804ème régiment des FARDC, qui venait de Rugari au sud de Katale, est tombé dans une embuscade des FDLR.

Les FARDC ont, par ailleurs, déploré la mort du commandant de cette compagnie, le major Faustin.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner