Bas-Congo: plusieurs quartiers privés d'eau potable à Matadi

Port de Matadi, novembre 2010.Port de Matadi, novembre 2010.

Port de Matadi, novembre 2010.

L’eau de la Regideso ne coule pas au robinet des quartiers Safari, Baobab, Minkondo, CMDC, Nord, Stade, Soyo 3 et une partie de Kinkanda et Buimam à Matadi (Bas-Congo) depuis deux semaines. Dans certains de ces quartiers, la situation dure depuis un mois.

Selon des sources locales, les habitants de certains coins de la ville portuaire s’approvisionnent au fleuve Congo et consomment cette eau, à leurs risques et périls, tandis que dans certaines habitations l’eau jaillit pendant peu de temps vers une heure ou deux heures du matin.

Une habitante du quartier CMDC a indiqué que tous ceux qui ne constituent pas de réserves lorsque l’eau coule rarement la nuit vont au fleuve ou au niveau des différentes sources naturelles, située pour la plupart loin de la ville.

Une situation difficile à vivre, indique Masiala Nzuzi, un habitant du quartier ville basse, à Matadi. Comme d’autres abonnés de la Regideso, il demande aux autorités de la Regideso de tenir compte de ce manque de desserte en eau dans leur facturation mensuelle.

Contacté ce lundi 6 février, le directeur provincial de la Regideso/Bas-Congo a justifié cette pénurie d’eau par le grillage du moteur de captage de son entreprise au niveau de la rivière Mpozo.

«La réparation de ce moteur a pris fin ce lundi vers une heure du matin  et la situation a été rétablie», a rassuré Pelo Kosi.

Il a invité les abonnés de la Regideso au calme le temps que l’eau puisse monter dans les tuyaux et atteindre les habitations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner