Le Gouvernement de la RDC rend hommage à Katumba Mwanke

Arrivée du corps de la dépouille mortelle de Augustin Katumba Mwanke, ancien conseiller spécial du chef de l’Etat Joseph Kabila au Palais du Peuple, Kinshasa/RDC. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

La dépouille mortelle du député Katumba Mwanke, décédé la veille à Bukavu dans un crash d’avion, est arrivée ce lundi 13 février à Kinshasa. Le gouvernement congolais, une émanation de la Majorité présidentielle (MP) se dit fortement consterné par la mort de ce haut cadre de cette famille politique. 

Intervenant sur Radio Okapi, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a rendu cet hommage au disparu:

«Augustin Katumba Mwanke était un des membres fondateurs les plus actifs de la Majorité présidentielle. Il a même dirigé l’exécutif de cette majorité pendant plus ou moins trois ans. C’est donc une personnalité d’influence, de grande expérience de gestion de la Majorité présidentielle qui disparaît 

Il a reconnu que la disparition de Katumba Mwanke va perturber « le fonctionnement de la machine de la famille politique dont il était un des rouages  importants.» Concernant les qualités personnelles du disparu, Lambert Mende a déclaré :

«C’était quelqu’un qui avait une puissante capacité d’analyse et de projection, de solution aux problèmes politiques que traversait la majorité. C’est indéniable ! Cela choque évidemment le gouvernement qui est issu de cette majorité. Nous le regrettons sincèrement et nous en sommes profondément affligés

Après son exposition au palais du peuple, la dépouille mortelle d’Augustin Katumba devrait être rapatriée ce soir même à Lubumbashi, dans le Katanga. Selon le programme des funérailles rendu public par sa famille, l’inhumation devrait intervenir jeudi à Pweto son territoire d’origine, toujours au Katanga.

Les blessés de ce crash, notamment gouverneur du Sud-Kivu Marcellin Chisambo, l’ambassadeur itinérant du président Kabila, Antoine Ghonda et le ministre des Finances, Matata Mponyo, ont été évacués ce lundi matin vers l’Afrique du Sud.

Le conseiller officieux

Natif du village Somboshi, à Pweto-centre, Augustin Katumba Mwanke a fait son apparition politique avec l’entrée de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), de feu Laurent Désiré Kabila.

En 1998, il est nommé gouverneur de la province du Katanga. Durant son mandat, il réalise certains ouvrages, dont le marché Mzee Kabila, en plein cœur de la capitale du cuivre.

Trois ans plus tard, il sera rappelé à Kinshasa pour occuper le poste de secrétaire général du gouvernement avant d’être nommé ambassadeur itinérant et conseiller du président de la République.

Cité dans le rapport des Nations unies sur l’exploitation des ressources naturelles de la RDC, Augustin Katumba Mwanke sera privé de fonctions officielles mais restera dans le premier cercle du pouvoir. Il était considéré comme l’un des plus influents conseillers officieux du président Kabila.

En 2006, il est élu député national pour la circonscription électorale de Lubumbashi. Cofondateur de l’Alliance pour la majorité présidentielle (AMP), créée à la veille du second tour de l’élection présidentielle de 2006 qui a consacré la victoire de Joseph Kabila (58%) face à Jean-Pierre Bemba (42%), il présidera aux destinées de cette structure pendant plus de deux ans.

En novembre 2011, Augustin Katumba est réélu à la députation nationale. Il meurt à 48 ans, laissant une veuve et des enfants.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner