La nouvelle Assemblée nationale se réunit ce jeudi au Palais du peuple

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

La première session extraordinaire de la nouvelle Assemblée nationale s’ouvre en principe ce jeudi 16 février à Kinshasa. Elle est convoquée par le secrétaire général intérimaire de cette institution, Patrice Madjubole, conformément aux articles 114 de la constitution et 224 de la loi électorale. Ce mercredi au Palais du peuple l’heure était à l’enregistrement des nouveaux députés et aux préparatifs de la mise en place du bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

Jusqu’aux environs de 14 heures, mercredi, plus de quatre cents députés élus s’étaient fait enregistrer au secrétariat général de l’Assemblée nationale. Selon un agent commis à ce travail d’enregistrement, tout s’est déroulé normalement.

Le député qui arrivait, munis de sa carte d’électeur, se présentait au bureau, le temps de vérifier son nom dans la liste des députés élus déposée à ce secrétariat général par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Il devait enfin remplir une fiche d’identité.

Parmi les enregistrés figure également le doyen Timothée Kombo Nkisi l’élu de Madimba sur la liste de l’UDPS, parti de l’opposant Etienne Tshisekedi. Ce dernier, qui n’a toujours pas reconnu la réélection de Joseph Kabila, a demandé l’annulation des élections législatives du 28 novembre 2011, dont est issue la nouvelle assemblée.

Le bureau provisoire est composé du doyen d’âge Timonthé Kombo assisté de deux vice-présidents, les benjamins Patrick Muyaya, l’élu de Kinshasa/Funa sur la liste du Parti lumumbiste unifié (Palu), et Mutula Lungwe Diallo, l’élu d’Uvira au Sud-Kivu sur celle du Mouvement social pour le renouveau (MSR).

Selon le protocole du Palais du peuple, Timothée Kombo devrait en principe diriger le bureau provisoire de l’Assemblée.

Déjà ce mercredi, une séance de travail a eu lieu entre les membres du bureau provisoire et le secrétaire général ad intérim de l‘Assemblée nationale. Il s’agissait pour ce dernier de faire une simulation sur la  mise en place de ce bureau provisoire et sur les formalités des us et coutumes parlementaires. 

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (57)
FARDC (54)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Ceni (32)
Monusco (30)
FCC (27)
Yumbi (26)
élection (26)
Linafoot (24)
UDPS (23)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)