Kinshasa : 48 huissiers fiscaux pour contraindre la population à payer l’impôt

André Kimbuta Yango, gouverneur de KinshasaAndré Kimbuta Yango, gouverneur de Kinshasa

André Kimbuta Yango, gouverneur de Kinshasa

Quarante-huit huissiers fiscaux ont prêté serment jeudi 23 février devant le procureur général de la République en qualité d’Officiers de police judiciaire (OPJ) à Kinshasa. La Direction générale des recettes de Kinshasa, (DGRK) annonce que ces agents commenceront le travail vendredi 24 février. Ils ont pour mission de pousser les assujettis kinois à la culture fiscale à travers des mesures contraignantes.

Selon l’Hôtel de ville de Kinshasa, la population de Kinshasa paie difficilement l’impot.

Les recettes annuelles de la province sont «insuffisantes» et «insignifiantes». Elles s’élèvent à 30 millions de dollars américains, soit 3 dollars l’an par kinois, alors que la province compte près de 10 millions d’habitants, a déclaré le directeur général de la DGRK, Bienvenue Kindongo Kageri.

Il ajoute que les huissiers fiscaux permettront à la DGRK de maximiser les recettes de la ville. Ils ont le pouvoir de sceller toute boite qui se soustrairait de ses obligations fiscales vis-à-vis de la ville et traduire en justice tous les réfractaires.

Le gouverneur de Kinshasa, Andre Kimbuta Yango encourage l’initiative de former des huissiers fiscaux pour collecter par force les taxes et redevances dues à la ville.

«Quatre ans après la création de la DGRK, il est impérieux d’optimiser la phase de recouvrement forcé des recettes avec les huissiers fiscaux qui useront efficacement de la contrainte, maillon qui faisait défaut dans la réalisation maximale des recettes», a affirmé André Kimbuta.

Précisons qu’en dehors du recouvrement forcé des taxes et impôts dus à la ville, ces huissiers fiscaux s’attaqueront aussi aux constructions anarchiques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner