Dongo : la Monusco invite la population à regagner son territoire

Le commandant de la brigade Ouest de la Monusco, le général Akwa Obed, en fin de visite d’inspection dans la province de l’Equateur, a annoncé jeudi 1er mars que la situation sécuritaire à Dongo est calme. Il invite la population qui avait fui au Congo d’en face pour échapper à l’insurrection du MLIA, à revenir dans son territoire, où est actuellement déployé le contingent ghanéen de la Monusco.

« Quand ils seront de retour, on va tout faire pour les réintégrer dans leur milieu d’origine sans problème », a affirmé le général Akwa Obed.

A Dongo, les agences des Nations Unies, dont le Haut-commissariat pour les réfuciés (HCR) s’organisent pour accueillir les Congolais réfugiés au
Congo-Brazzaville.

Le général Obed s’est engagé à revenir dans la région pour se rendre compte de l’intégration de cette population, une fois celle-ci retournée chez elle.

Lors de sa visite en Equateur, le commandant de la brigade de la Monusco a aussi échangé avec son staff et le contingent des casques bleus égyptiens à Mbandaka.

A Mbandaka comme à Dongo, il a rencontré les autorités civiles et militaires de la province, ainsi que les responsables des agences des Nations Unies.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner