L’automédication peut provoquer les maladies des reins, affirme une néphrologue

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMédicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’automédication peut provoquer une atteinte chronique des reins. Dr. Justine Bukabau, médecin spécialiste en néphrologie, science qui étudie les maladies du rein, aux cliniques universitaires de Kinshasa l’a déclaré jeudi à Radio Okapi à l’occasion de la journée mondiale du rein célébrée le 10 mars de chaque année.

 

Se basant sur une étude menée par les cliniques universitaires de Kinshasa, elle affirme que les Kinois souffrent des reins notamment parce qu’ils se soignent tout seuls au lieu de se rendre dans des hôpitaux. Elle indexe notamment les médicaments anti-inflammatoires souvent utilisés à Kinshasa en dehors de toute prescription médicale et déconseille cette pratique.

Dr Bakabau affirme que « la prise des médicaments nephro-toxiques notamment les anti-inflammatoires que les gens utilisent communément, comme Ibucap, Ibunal, Dolaren, et quelques médicaments traditionnels et autres produits chinois » sont à l’origine des maladies des reins.

D’après elle, les déshydratations consécutives à la baisse de la quantité de liquide dans le corps, après une diarrhée ou des vomissements peuvent constituer une situation propice au développement des atteintes rénales.

Ces dernières sont aussi dues à des maladies infectieuses dont la malaria et la fièvre typhoïde, affirme-t-elle.

En 2012, la journée mondiale du rein a pour thème « prévenir et traiter les maladies du rein pour garantir la vie ».

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner