Masisi: de nouveaux combats opposent les FARDC aux Maï-Maï APCLS et Nyatura du Pareco Fort

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Les FARDC ont lancé, depuis le début de cette semaine, une nouvelle offensive contre plusieurs positions des miliciens Maï-Maï. Les opérations se déroulaient, mardi 13 mars matin, dans les régions de Kilambo et Kironke, dans le groupement des Bapfuna et Buabo dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Les autorités politico-militaires ont confirmé l’information, signalant aussi un  déplacement des populations vers Masisi centre et ses environs. 

Des violents affrontements, à armes lourdes de deux côtés, ont opposé à Kilambo les soldats des FARDC aux éléments de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), selon des sources  policières.

Des sources de la 8è région militaire ont confirmé l’information, sans donner de bilan. Pour leur part, les autorités administratives locales, ont signalé l’arrivée massive des déplacés, fuyant les combats, dans les localités de Bukombo, Kautu, Luashi et Masisi-centre.

Sur un autre front, les FARDC ont attaqué, lundi, les Maï-Maï Nyatura du Pareco Fort à Kironke, dans le groupement des Buabo. Les autorités de Masisi avancent un bilan de deux blessés du côté des FARDC.

Selon des sources locales, les Maï-Maï Nyatura, à majorité agriculteurs, s’attaquent aux FARDC qu’ils disent soutenir les éleveurs qui viennent s’installer de force sur des espaces cultivables. Ils auraient battu retraite et se seraient retranchés à Biholo, dans le groupement des Banyungu, soulignent les mêmes sources.

Depuis le mois de janvier 2012, l’armée régulière s’affronte avec ces deux factions des miliciens dans les groupements des Bapfuna et Buabo à Masisi.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner