Kasaï-Oriental: des médicaments contre la tuberculose disponibles après 3 mois de rupture de stock

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMédicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Après trois mois de rupture des stocks, le Kasaï -Oriental possède désormais des produits pour la prise en charge des tuberculeux. Le ministre provincial de la Santé, Dieudonné Nsekela Mwanza, a annoncé le samedi 17 mars au cours d’un point de presse que ces médicaments sont gratuits pour tous.

Près de 1800 kilogrammes de médicaments de première et de deuxième ligne sont arrivés dans la province. « La  rupture des stocks avait suscité des spéculations. Voilà pourquoi, j’ai instruit le médecin inspecteur de veiller à la gratuité de ces médicaments afin que  les médicaments servent réellement la population», a déclaré Dieudonné Nsekela Mwanza.

Le ministre provincial de la Santé a expliqué qu’il s’était posé un problème d’acheminement des produits à partir de Kinshasa.

 Avec ce stock de produits, la province bénéficie d’une couverture de plus ou moins six mois. Dieudonné Nsekela Mwanza a indiqué le souci majeur du gouvernement:

« Nous voulons que la population se fasse consulter par un médecin dès que la toux dure deux semaines ».

Les autorités souhaitent ainsi décourager l’abus des antitussifs, des expectorants et des antibiotiques qui entraine vers la chronicité et la résistance de la maladie.

Dieudonné NSekela Mwanza a demandé à tous les médecins chefs de zones de santé de passer leurs commandes dès ce lundi à la coordination provinciale de la lèpre et tuberculose.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner