Journée mondiale de l’eau : plusieurs quartiers de Kinshasa privés d’eau potable

Pénurie d'eau à KinshasaPénurie d’eau à Kinshasa

Pénurie d'eau à Kinshasa

26% de la population ont accès à l’eau potable en République démocratique du Congo (RDC), selon des chiffres du programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) publiés en 2011 qui affirment que cette situation contraste avec la réalité du pays qui regorge une grande réserve d’eau douce. C’est le cas de la capitale congolaise Kinshasa où plusieurs quartiers sont confrontés à la pénurie d’eau.

Dans les communes de Ngaliema, Mont-Ngafula et Kintambo, la population est obligée de parcourir de longues distances parfois la nuit pour se procurer de l’eau potable.

Au quartier Matadi Kibala dans la commune de Mont-Ngafula, les habitants viennent de puiser coins pour puiser de l’eau dans un camp militaire moyennant 100 FC (0,1USD).

« Si nous devons puiser 20 bidon par jour, ça fait 2000 FC (2.17 USD), faites la somme pour un mois », a déclaré un habitant de ce quartier.

Certaines femmes de ménage proposent préfèrent faire la lessive dans les lieux où elles puisent de l’eau pour réduire le coût des bidons.

A Ngomba Kikusa au quartier UPN, les tuyauteries sont tout de même installées  mais l’eau coule rarement et à des heures tardives.

« Quand l’eau coule vers trois heures quand on sort à la recherche d’eau, les voleurs en profitent et les filles se font parfois violer », a indiqué une dame de ce coin.

A ma campagne, dans plusieurs parcelles les habitants qualifient les robinets de décor.

« Nous avons plus de 5 robinets dans la parcelle, mais l’eau ne coule, ni même dans la douche », dit une jeune fille de ce quartier.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner