Kinshasa : pas de plaques d’immatriculation disponibles à la DGI depuis un mois

Place des artistes, Rond-point victoire à Kinshasa. Le trafic routier n’est pas intense. Quelques motards discutent en attendant l’arrivée des passagers. Ici, comme dans d’autres carrefours, les motos qui font le taxi n’ont pas toutes des plaques d’immatriculation. Ce qui n’empêche pas les motards d’exercer leur activité.

Les plaques d’immatriculation mises en circulation en RDC depuis trois ans ne sont pas disponibles depuis près d’un mois à la Direction générale des impôts (DGI) à Kinshasa. Une rupture de stock qui pénalise de nombreux propriétaires de véhicules. La DGI ne donne aucune explication sur cette pénurie, qui serait due, selon certaines sources, à des difficultés d’approvisionnement par une entreprise sud-africaine de sous-traitance.

Les plaques d’immatriculation de couleurs blanche et noire ont été instaurées en avril 2009 en remplacement des anciennes plaques jaunes et bleues, largement contrefaites, selon les autorités de la DGI, qui les délivre. Elles sont distribuées par la division urbaine des impôts de Kinshasa et coûtent 100 dollars américains aux nouveaux acquéreurs, et 60 dollars aux détenteurs d’anciennes plaques.

Pourtant, depuis plus d’un mois, le stock de nouvelles plaques d’immatriculation est épuisé et la DGI ne fournit aucune explication à ce sujet. Et les anciennes plaques continuent de cohabiter avec les nouvelles.

Selon des sources qui ont requis l’anonymat, le marché de fabrication des nouvelles plaques avait était confié à une entreprise congolaise, appartenant à une personne « haut placée ». Cette entreprise congolaise produisait les plaques en collaboration avec une entreprise sud-africaine de sous-traitance. Mais, une décision « venue d’en haut » ayant interdit la sous-traitance par une entreprise étrangère, tout le processus s’est retrouvé bloqué, et de nombreuses voitures garées. Leurs propriétaires craignent de tomber dans le filet de la police de circulation routière.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner