Kinshasa: le ministre intérimaire de la Santé invite les médecins à reprendre le travail

Prélèvements des échantillons dans un laboratoire médical. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre intérimaire de la Santé, Tshiongo Tshibinkubula, demande à tous les comités directeurs des hôpitaux de Kinshasa d’organiser les services des soins dans leurs institutions respectives dès le mercredi 4 avril. Dans un communiqué parvenu à Radio okapi, il estime que les médecins ont déclenché la grève de façon unilatérale alors que les deux parties poursuivaient le dialogue social de manière régulière et suivant un calendrier arrêté de commun accord.

Au cours de ce dialogue, précise le ministre dans ce document, toutes les revendications du Syndicat national des médecins (Synamed) ont été confirmées ou admises par le gouvernement.

Ces revendications portent notamment sur :

  • L’augmentation de la rémunération,
  • Le paiement des arriérés des salaires
  • Le recrutement des 1000 médecins
  • Les crédits pour l’achat des voitures
  • L’application du statut spécifique en ce qui concerne la nomination des médecins aux grades actualisés et à la nouvelle nomenclature.

Se référant aux discussions entre les deux parties, le ministre Tshiongo invite les médecins à « assurer la sécurité des malades, des prestataires ainsi que des établissements sanitaires conformément aux dispositions de la loi ».

Les médecins ont déclenché, lundi 2 avril, une grève dans tous les hôpitaux publics de Kinshasa et ont promis de chasser tous les malades si le gouvernement ne répondait à leurs revendications d’ici le 12 avril.

Ils disent réclamer notamment le respect des promesses faites en 2011 par Adolphe Muzito, alors Premier ministre, au sujet du recrutement des jeunes médecins dans les hôpitaux publics.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner