Kasumbalesa: insécurité, la société civile appelle à une identification de la population

Une vue de Kasumbalesa (archives). Photo skyscrapercity.comUne vue de Kasumbalesa (archives). Photo skyscrapercity.com

Une vue de Kasumbalesa (archives). Photo skyscrapercity.com

La cité de Kasumbalesa (Katanga) est en proie à l’insécurité depuis le mois de mars dernier où six personnes étaient tuées, selon des sources de la société civile.

Pour lutter contre ce regain d’insécurité, le président de la société civile de Kasumbalesa, Kazadi Kabobo, a invité, lundi 16 avril au cours d’un point de presse, le chef de cette cité à identifier la population.

Selon lui, ce climat d’insécurité est causé par certaines personnes qui vivent clandestinement dans la cité de Kasumbalesa.

Kazadi Kabobo s’est plaint que les enquêtes menées jusque là par la police pour identifier les présumés auteurs de ces crimes sont restés vains.

La société civile fustige également que les motards sont portés disparus depuis deux semaines dans cette cité.

Le chef de cité de Kasumbalesa affirme qu’il est disposé à discuter avec la société civile sur des mesures à prendre pour l’identification des habitants de Kasumbalesa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner