Kinshasa : le CSAC veut instaurer un climat de confiance avec ses partenaires

Le président du Csac, Abbé Jean Bosco Bahala Okw’ Ibale, lors d’un point de presse le 28/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Renouveler une confiance et combler un vide de communication. C’est l’objectif d’un atelier de deux jours organisé mardi 17 et mercredi 18 avril à Kinshasa par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

Le président du CSAC, Jean Bosco Bahala, explique qu’il était nécessaire d’établir un dialogue parce que les actes de régulation pris par son institution pendant la période électorale étaient mal interprétés aussi bien par les médias que par les acteurs sociaux et les partenaires.

Pour le président du CSAC, les échanges entre les participants ont permis d’harmoniser les vues des uns et des autres et de favoriser un climat de confiance mutuelle.

« Nous avons décidé d’animer cet atelier avec certains des responsables des médias, de la société civile, des partis politiques, des autorités du pays et des experts internationaux pour instaurer un dialogue et une communication avec tous », a affirmé Jean Bosco Bahala.

Il se dit très heureux de constater que ce dialogue était nécessaire afin de baliser l’avenir parce que certains ont jugé le CSAC sur trois mois oubliant que  son mandant est de 4 ans et que ses missions ne se limitent pas seulement à réguler les médias pendant la période électorale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner