Walikale : 27 morts dans les affrontements entre FARDC et Mai-Mai Cheka à Luvungi

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les affrontements entre Forces armées de la RDC (FARDC) et le groupe Maï-Maï Nduma Defense Of Congo (NDC) de Cheka, ont fait au moins 27 victimes parmi les combattants dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu). Ces combats ont eu lieu entre les 11 et 14 avril derniers dans les secteurs de Mbunyampuli et Luvungi. Parmi les victimes, au moins douze militaires des FARDC et quinze miliciens Maï-Maï, renseignent des sources militaires.

Pour commencer, le 11 avril dernier, neuf soldats FARDC sont tombés sous les balles de ces Maï-Maï aux environs de Mbunyampuli. Deux de ces militaires, auraient même été décapités, affirment les autorités militaires.

Deux autres soldats de l’armée congolaise ont ensuite été tués samedi dernier sur le tronçon Luvungi-Bunyampuli, alors qu’ils se rendaient à une base opérationnelle de la Monusco.

Les responsables militaires des FARDC ont annoncé de leur côté avoir abattu 15 rebelles de Cheka lors de ces attaques. Ils reconnaissent toutefois que Cheka et ses alliés, entre autres les combattants « Guides » et les ex-CNDP, multiplient depuis un certain temps des embuscades contre les forces régulières.

Le commandant du quatrième secteur opérationnel à Walikale promet une « offensive de grande envergure » contre ces groupes rebelles.

Lire aussi sur radiooapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner