Nord-Kivu: la société civile appelle Matata Ponyo à sécuriser la province

Vue de la ville de Goma.al

Quatre jours après la désignation d’Augustin Matata Ponyo au poste de Premier ministre de la RDC, la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu a défini, vendredi 20 avril, les secteurs prioritaires à sa province. Elle a notamment cité les défis sécuritaires, la réhabilitation des infrastructures routières et la gratuité de l’enseignement.

Les animateurs de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu ont salué le choix porté par le chef de l’Etat sur cette personnalité politique et disent tout de même attendre que le Premier ministre s’investisse pour la sécurisation de la province : «Nous pensons qu’il aidera à démanteler les groupes armés étrangers. Il pourra aider à lutter contre l’impunité dans l’armée régulière » a déclaré Omar Kavota, porte-parole de la coordination de la société civile du Nord-Kivu.

Selon Omar Kavota, les routes délabrées sont un véritable problème dans plusieurs coins du Nord-Kivu dont «dans la ville de Goma, dans le territoire de Walikale, de Beni, de Lubero, de Masisi».

Et comme l’ensemble de la population congolaise, les habitants du Nord-Kivu attendent que le Premier ministre s’implique particulièrement pour la concrétisation de la gratuité de l’école primaire.

Lire aussi sur radiookapi.net.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)