Bunia: les FARDC accusées de commettre des exactions sur la population à Niania

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Les militaires des Forces armées de RDC déployés à Niania pour combattre les braconniers et les rebelles Simbas sont accusés de viol, pillage et exploitation illégale de l’or dans la réserve de faune des okapis. Le député national élu de Mambasa, Abdalah Pene Mbaka l’a dénoncé le mardi 1er mai.

Selon lui, des soldats en provenance du Nord-Kivu, Bafwasende et Kisangani ont placé leur barrière sur la route Wamba, extorquant à chaque véhicule qui emprunte cette voie 20 USD et exigeant aux agriculteurs de payer entre 500 ou 1000 FC [entre 0,5 USD et 1 USD] avant de se rendre dans leurs champs.

Abdalah Pene Mbaka précise que Niania est un centre des négoces qui est aussi un carrefour important entre Kisangani, Isiro, Bunia [trois villes de la Province Orientale] et le Nord Kivu. C’est une région riche en minerais qui regorge notamment des gisements d’or qui sont exploités par des groupes armés voire des ressortissants chinois qui échappent tous au contrôle de l’Etat.

Le commandant de la 9e région militaire, Jean-Claude Kifwa  parle des cas isolés des quelques militaires incontrôlés.

« On ne peut pas généraliser, c’est un cas isolé. On a mis toutes les batteries en marche pour empêcher que des militaires incontrôlés commettent des exactions », a affirmé Jean-Claude Kifwa qui promet d’envoyer une équipe de vérification sur terrain.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner