Nord-Kivu : la Monusco renforce ses patrouilles à Sake et Masisi pour protéger les civils

Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani

Des casques bleus de la Monusco ont été déployés pour assurer la protection des populations civiles dans les secteurs où les militaires et les insurgés s’affrontent. C’est ce qu’a révélé, mardi 1er mai, le commandant des forces de la Monusco, général Chander Prakash, en séjour au Nord-Kivu.

« Aujourd’hui, un grand nombre d’hélicoptères notamment des hélicoptères d’attaques, effectuent des vols de reconnaissance dans la zone pour assurer la protection des civils. Nous avons aussi déployé des blindés autour de Saké, » a déclaré le général Prakash après avoir effectué un vol de reconnaissance sur les zones des affrontements dans le territoire de Masisi.

Il a aussi indiqué que la Monusco effectue déjà des patrouilles et fouille des individus pour empêcher « toute intrusion suspecte » notamment à  Saké.

Il a affirmé, par ailleurs, que les casques bleus ont aussi renforcé les patrouilles de combat dans la zone de Bunyampuri en territoire de Walikale pour réduire la menace du groupe Maï-Maï Cheka.

Depuis le lundi 30 avril dans la soirée, les militaires ont lancé une contre-offensive pour récupérer les localités occupées par des soldats qui ont déserté les rangs des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner