RDC : le gouvernement de Matata Ponyo va imposer une politique d’austérité, selon Roger Lumbala

Matata Ponyo, ministre congolais des Finances prononçant son allocution ce 3/08/2011 à Kinshasa, lors de la réunion des Banques nationales africaines.

Le gouvernement de Matata Ponyo est une équipe de technocrates qui va imposer l’austérité. C’est ce qu’a déclaré, mercredi 2 mai au cours d’une conférence de presse, le vice-président du groupe parlementaire Union pour la démocratie et le progrès social/Forces acquises au changement (UDPS/FAC).

Pour Roger Lumbala, le Premier ministre a fait le choix des technocrates issus du Fonds monétaire international (FMI) qui initieraient une politique économique d’austérité.

« Ils viennent pour faire souffrir le peuple congolais qui va mourir de faim », estime-t-il.

Le vice-président du groupe parlementaire UDPS/FAC reproche à Matata Ponyo de continuer à diriger le ministère des Finances, portefeuille qu’il occupait dans le précédent gouvernement d’Adolphe Muzito. Le gouvernement compte un ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Finances.

Interrogé sur la présence de l’opposition dans le nouveau gouvernement, Roger Lumbala a affirmé que les deux ministres présentés comme issus de cette famille politique, ont été choisis « peut-être pour leur expertise personnelle mais il n’y pas eu de négociations ni d’accords avec des partis politiques ».

Il s’agit du ministre de l’Industrie, Petites et moyennes entreprises, Remy Musungayi du MLC de l’ADR et celui de l’Economie et Commerce, Jean-Paul Nemoyato, de la CDC.

Le premier ministre Augustin Matata Ponyo a publié son gouvernement composé de tente-six membres, samedi 28 avril 2012.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner