Equateur: un conflit foncier oppose deux communautés à Kungu

La cité de Dongo, Sud-Ubangui, théâtre d’une insurrection en novembre 2009 (RDC)

Une vive tension règne entre les communautés Lingonda et Bobeyi dans le secteur de Bomboma, territoire de Kungu à l’Equateur, ont indiqué des sources locales, dimanche 5 mai. Les Lingonda accusent les Bobeyi de violer les limites de leurs terres tracées depuis 1958, sous la colonisation, après le premier conflit qui les avait opposés.

Selon des sources indépendantes, les Bobeyi ramassent des escargots pour leur nourriture dans la forêt des Lingonda parce que ces derniers n’en mangent pas. Les lingonda verraient d’un mauvais œil ces incursions dans leur forêt.

Le chef de groupement de Lingonda, Zangama Nyapole, affirme avoir saisi les autorités provinciales, depuis en novembre 2011, «des provocations à répétition des Bobeyi». Mais ces dernières n’ont pas réagi, indique-t-il.

Les conflits fonciers entre communautés sont fréquents dans cette province. Le désaccord entre les Munzaya et les Enyele, qui se disputaient la gestion des étangs piscicoles, avait dégénéré, en novembre 2009, en une insurrection armée. Celle-ci avait embrasé Sud-Ubangi et le Sud-Equateur au point d’atteindre même Mbandaka.

Des nombreux militaires et civils avaient perdu la vie au cours de ces affrontements. Plus de cent mille personnes avaient été contraintes de fuir leurs domiciles pour se réfugier au Congo Brazzaville voisin.

Un autre conflit est celui qui oppose, depuis les années 90, les habitants du groupement Boso-Dingo dans le secteur de Bomboma à ceux du groupement Moliba dans le secteur de Mowanda. Ce conflit rebondit presque chaque année à la période de défrichage des champs entre les deux communautés, qui se disputent les limites des terres.

 Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires