Sud-Kivu : les habitants de Kikamba regagnent leur village après 4 jours dans la forêt

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Les habitants de Kikamba (Sud-Kivu) ont regagné leur village ce lundi 7 mai dans la matinée. Ils s’étaient réfugiés dans une forêt voisine après la panique créée le jeudi denier par des coups de feu tirés en l’air pour disperser des miliciens Raïa Mutomboki qui avaient démoli un cachot où était détenu un des leurs.

Le milicien incarcéré avait été appréhendé par la police lorsqu’il se promenait dans le village Kikamba avec une arme à feu. Ses camarades venus le libérer jeudi se sont heurtés au refus des policiers qui assuraient la sécurité du cachot. Finalement, les miliciens ont cassé le cachot et ont libéré leur camarade.

Paniqués par des coups de feu tirés par le commandant local de la police pour disperser les miliciens, les habitants de Kikamba s’étaient réfugiés dans une forêt voisine.

Raïa Mutomboki est un groupe armé qui prétend protéger des villages congolais contre les attaques des rebelles rwandais des FDLR.

Jeudi 12 avril, ce groupe armé a signé un accord de principe avec les FARDC pour la pacification du territoire de Shabunda. Selon les termes de l’accord, les Raïa Mutomboki s’engageaient à déposer les armes et à regagner la vie civile à condition que leur sécurité soit assurée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner