Nord-Kivu: les FARDC délogent les Maï-Maï Cheka dans une dizaine de localités de Walikale

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris le contrôle d’une dizaine de localités du territoire de Walikale (Nord-Kivu) notamment Luvungi, Binyampuli, Molokayi, Bitumbi, Brazza, Rubonga, Kasuka, Kitika et Ndurumo, affirment les autorités administratives locales.

Des sources militaires affirment que l’armée régulière a réussi à reconquérir ces villages après des affrontements, du 29 au 31 mai, avec les miliciens du groupe Nduma défense of Congo de Cheka. Les mêmes sources indiquent que ces miliciens occupaient ces localités depuis plus d’un mois.

L’administrateur du territoire de Walikale qui salue cet engagement des FARDC indique que les populations qui avaient fui, mardi 29 mai, leurs villages ont commencé à rentrer.
Des membres de la société civile qui ont visité ces villages reconquis signalent que le retour des populations est encore timide et plusieurs ménages sont encore dans la forêt et vivent difficilement. Ils ne sont pas encore rassurés quant à leur sécurité, malgré la présence militaire dans leurs villages.

Rappelons que les Maï-Maï Cheka avaient occupé ces villages après la mort de deux officiers des FARDC, tués dans une embuscade des mêmes miliciens vers la fin du mois d’avril dernier.

Le commandant des FARDC à Walikale affirme avoir neutralisé les miliciens et récupéré toutes les minutions et effets militaires dont ils s’étaient emparés après la mort du colonel Chuma.

Le commandant des FARDC à Walikale affirme avoir pris des dispositions pour garantir la sécurité des habitants dans tous ces villages. Les combats entre FARDC et Maï-Maï avaient perturbé le trafic sur l’axe routier Walikale-Goma, provoquant ainsi la flambée des prix des produits de première nécessité à Walikale-centre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner