Nouveaux billets de banque : certains Kinois craignent la hausse des prix sur le marché

Francs congolais

La majorité de Kinois interrogés par radio Okapi mercredi 6 juin ont jugé inopportune l’émission par le gouvernement congolais des billets de 1 000, 5 000 et 10 000 franc congolais (environ 1, 5 et 10 USD). Ils disent craindre que ces billets n’entraînent une flambée des prix sur le marché. D’autres, par contre, disent attendre voir le résultat de cette décision du gouvernement.

La mise en circulation de ces billets est prévue à partir du 2 juillet prochain.

« Ça va augmenter les prix de la nourriture, des transports et ceux des produits vitaux, et toutes ces conséquences vont retomber sur nous, le petit peuple », a affirmé un Kinois.

Plus alarmiste, une Kinoise a estimé que « le Congo sera par terre » une fois ces billets émis.

Un autre Kinois pense que l’émission de nouveaux billets est loin d’être la solution aux problèmes économiques du pays.  Selon lui, elle risque plutôt d’entraîner une dépréciation de la monnaie.

Pour un autre habitant de la capitale congolaise, cette décision du gouvernement va servir de prétexte aux opérateurs économiques qui, selon lui, « n’attendent que ça pour augmenter les prix sur le marché ».

Un autre Kinois, par contre, déclare faire confiance au gouvernement Matata Ponyo, dont il dit attendre « de bons résultats ».

Le gouvernement explique la mise en circulation de ces billets par ce souci «d’adapter le nombre des billets de franc congolais en circulation à leur valeur».

Le ministre délégué à la Primature en charge des Finances écarte tout risque d’inflation, évoquant une stabilité macroéconomique qui dure depuis deux années en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner