Katanga : un agent de l’Etat tabassé puis dépouillé par des inconnus

Ville d’Albertville-Kalemie. Radio Okapi/François-Xavier MYBE

Un agent du service des Affaires sociales de Kalemie, dans le Katanga, a été battu puis dépouillé mardi 12 juin par deux inconnus sur la route conduisant à Moba. L’homme se rendait au village de Mashini, à 58 km de Kalemie, pour sensibiliser les parents à enregistrer leurs enfants à l’Etat-civil. Les autorités civile et militaire se disent préoccupées par la résurgence de l’insécurité sur cette voie.

Les deux brigands opéraient avec une arme à feu et avaient leurs visages cagoulés. La victime, qui se dit découragée, appelle les autorités à restaurer la sécurité dans ce secteur.

« Nous sommes des gens de terrain. Quand on commence déjà à nous barrer la route,  c’est l’insécurité », s’est-il plaint.

Deux voyageurs sur une moto sont aussi tombés dans la même embuscade, alors qu’ils venaient de Kalemie.

C’est leur arrivée qui a permis à la première victime de se sauver. Les deux brigands ont saboté la moto, déversant son carburant par terre, puis l’ont abandonnée.

La plupart des humanitaires, commerçants et autres usagers passent par cette route pour atteindre Moba et Pweto.

Le Colonel Conrando Igwe, Commandant de la 61e Brigade de Kalemie, est arrivé quelques heures plus tard sur les lieux de l’incident, sans trouver les traces de bandits.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner