Matadi : CREC 7 indemnise des personnes expropriées pour réhabiliter les routes

Ville Portuaire de Matadi. Ph Don John Bompengo

L’entreprise chinoise de construction Crec 7 a indemnisé un deuxième groupe de personnes expropriées de l’avenue Nsangu Luyeye à Matadi dans le Bas-congo, le jeudi 14 juin 2012. Ces propriétaires avaient été contraints d’abandonner leurs maisons à cause des travaux d’élargissement et de réhabilitation. Ce deuxième paiement concerne sept familles sur les treize concernées. Crec 7  a déboursé un montant total de 80 000 dollars américains pour l’indemnisation. 

Parmi les anciens propriétaires, il y a des particuliers, des entreprises telles que la Midema ou encore des églises. Tous se sont dit agréablement surpris et avouent qu’ils ne croyaient pas que l’entreprise chinoise honorerait ces engagements :

« Nous sommes émus. Nous avons reçu 3 432 dollars américains. Pourtant, je ne croyais pas en cela. Je me demandais qui va construire. Je me demandais aussi qui allait nous indemniser ».

Tous les expropriés n’ont pas reçu le même montant. La hauteur de la somme dépend de la dimension de la parcelle et de la qualité des matériaux de construction. Mais ces montants sont suffisants. En effet, selon nos sources, les sommes payées permettront aux personnes expropriées d’acheter de nouvelles parcelles. Crec 7 a même promis de construire les murs de clôture de ces parcelles que les expropriés achèteront. Le remboursement est assuré par Crec 7 grâce aux frais générés par le péage dans la province du Bas-Congo.

Les travaux de réhabilitation que mêne Crec 7 seront effectués sur un tronçon de trois kilomètres, compris entre les avenues Nsangu Luyeye et Sanatorium dans le quartier ville haute. Cette route est importante pour la ville de Matadi car elle mène vers la seule morgue opérationnelle de la ville.

Le paiement des trois premières personnes expropriées avait été effectué le 7 mai, jour du début de la réhabilitation de la route. L’autorité urbaine a déclaré que les trois autres familles seront indemnisées à la fin de la deuxième phase des travaux.

 Lire aussi sur radiookapi.net :

Matadi: des chinois de Crec 7 accusés de vendre des caillasses et du sable en Angola

Matadi : délabrement des routes de dessertes agricoles à Seke Banza

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner