Province Orientale : plusieurs maladies enregistrées dans le camp des déplacés à Niania

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Trois mille sept cent trente-trois (3 733) enfants de moins de cinq ans, tous des déplacés de guerre sont atteints de la diarrhée, du paludisme et des affections respiratoires à Niania, un poste d’Etat d’encadrement administratif situé à 190 km à l’ouest de Mambasa dans l’ Ituri ( Province Orientale). Selon le médecin chef de zone de santé rurale qui livre l’information, neuf cent quarante-sept (947) adultes souffrent de la fièvre typhoïde, de la diarrhée et des infections sexuellement transmissibles.

La société civile locale précise que ces personnes figurent au nombre de celles qui ont récemment fui leurs domiciles à Epulu et Salate à la suite des attaques perpétrées par la milice Maï Maï Simba de Paul Sadala alias Morgan Ekasambaza.

Ces miliciens ont attaqué la réserve des Okapis à Epulu, le dimanche 24 juin, tuant deux gardes de parc et quinze okapis.

Le médecin chef de zone affirme que tous ces malades ne sont pas pris en charge par manque de médicaments dans les centres hospitaliers de Niania.

Le chef de poste d’encadrement administratif appelles les humanitaires à l’aide pour sauver ces déplacés qui vivent dans des conditions déplorables.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner