Mbuji-Mayi : trois prisonniers écopent de 20 ans de prison pour tentative d’évasion

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Le tribunal militaire de garnison de Mbuji-Mayi a condamné, lundi 2 juillet, trois détenus de la prison centrale à vingt ans de prison pour tentative d’évasion. Un autre prisonnier a écopé de  deux ans de servitude pénale principale pour coups et blessures volontaires. Ces prisonniers, déjà condamnés à la peine capitale, sont considérés comme les meneurs d’une tentative d’évasion dans cette prison.

Tout aurait commencé quand vingt-quatre prisonniers ont barré la route à un surveillant venu extraire de sa cellule un prévenu appelé à comparaitre devant le tribunal militaire de garnison.

Les détenus lui ont obligé de leur ouvrir la porte de la prison. Face à son refus, ils l’ont passé à tabac avant de lui ravir le téléphone.

Alerté, le directeur de la prison a fait appel à d’autres prisonniers pour empêcher leurs codétenus de s’évader.

Il a fait ensuite appel à des policiers pour renforcer la sécurité et contenir le mouvement des prisonniers.

Informé de ce cas de flagrance, le tribunal  militaire a changé sa feuille d’audience. Les quatre meneurs du mouvement ont aussitôt été appelés à comparaître. Ils ont reconnu les faits mis à leur charge.

Le détenu qui devait être jugé le lundi pour association des malfaiteurs et vol à mains armées devront finalement comparaître ce mardi 3 juillet.

Tous les prisonniers condamnés pour tentative d’évasion sont des « suicidaires », ces bandits armés qui font des incursions au polygone minier de la Miba pour creuser le diamant.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner