Rutshuru : les habitants craignent une attaque des mutins du M23

Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin

Les habitants du territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, craignent une attaque des mutins du M23 qui ont pris vendredi 6 juillet le contrôle de la cité de Bunagana, un poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda. Ces rebelles seraient actuellement en progression vers le chef-lieu de ce territoire, à moins de 15 kilomètres de Rutshuru. La ville est paralysée ce samedi 7 juillet 2012 et la population reste terrée chez elle.

Les boutiques sont restées fermées tout l’avant midi à Kiwanja, Rutshuru-centre et Rubare. Le marché de Kalengera, à 20 km au sud de Rutshuru, n’a pas eu lieu non plus.

Selon des sources sur place, les militaires FARDC, qui s’étaient notamment retirés des casernes du camp de Nyongera et Pena, ont regagné leurs positions à Rutchuru-centre ce matin, et se réorganisent pour lancer une contre-offensive à Rwanguba.

Ces mêmes sources affirment qu’après Bunagana, les rebelles du M23 seraient depuis vendredi soir à Rangira et Rwanguba, respectivement à 4 et 12 Km à l’est de Rutshuru-centre et chercheraient à prendre le contrôle de Rutshuru-centre, chef-lieu du territoire.

Les autorités civiles et militaires n’ont pas souhaité réagir à ces informations.

Les rebelles du M23 ont repris la cité de Bunagana vendredi 6 juillet au terme de violents combats qui les ont opposés aux Forces armées de la RDC (FARDC).

Ces combats ont entraîné le déplacement de milliers de personnes, dont certains ont trouvé refuge dans l’Ouganda voisin.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner