Le parquet libère 2 journalistes incarcérés pour un article sur « les frasques inédites » du gouverneur de Kinshasa

André Kimbuta, Gouverneur de la ville et Député élu de Kinshasa. Assemblée Nationale Kinshasa/RDC, le 16/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le parquet de grande instance de Kinshasa Kalamu a libéré mercredi 11 juillet Mike Mukebayi Nkoso et John Tshingombe Lukusa, respectivement éditeur responsable et directeur de publication du journal « Congo News », interpellés depuis le mardi 10 juillet. Il est reproché aux deux journalistes des imputations dommageables à l’endroit du gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, dans un article intitulé « Les coulisses de la ville : Kimbuta, Les frasques inédites d’un gouverneur atypique».

L’article paru dans Congo News la semaine dernière et signé par Paul Muland relatait des anecdotes sur ce que l’auteur estime être des errements du gouverneur de Kinshasa en poste depuis 2007. Des errements qui expliquent en partie, selon l’article, l’absence des résultats du gouverneur Kimbuta.

En fin d’article, l’auteur critique « la mauvaise gestion » des projets initiés par le gouverneur Kimbuta depuis sa prise de fonction notamment la RIMMOKIN, la régie immobilière de Kinshasa, la RETRANSKIN, la régie de transport public de Kinshasa et la DGRK, la direction générale des recettes de Kinshasa.

Mercredi matin, des nombreux journalistes de Kinshasa avaient pris d’assaut le cabinet du procureur général de la République pour lui demander la libération de deux journalistes qui avaient déjà passé la nuit dans une cellule de la police qui sentait l’urine.

«La procédure est très irrégulière. Pour des faits commis pour une personne, on ne peut pas en arrêter une autre. Lorsque vous vous rapportez aux dispositions de la loi portant modalités de l’exercice de la presse, il est établi une hiérarchisation en ce qui concerne la responsabilité du délit de presse. Donc, il y a au principal, l’auteur de l’article qui n’est pas inquiété», avait déclaré dans la journée Me Serge Mayamba, l’avocat de Congo News, estimant que la justice aurait dû interpeller Paul Muland et non pas les deux journalistes incarcérés.

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (Olpa), réseau africain d’experts juristes et journalistes volontaires pour la défense et la promotion de la liberté de la presse, a salué mercredi la libération de Mike Mukebayi et John Tshingombe, précisant dans son communiqué que les deux journalistes sont convoqués ce jeudi 12 juillet à l’office du procureur de la république près le parquet de grande instance de Kinshasa Kalamu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner