Mbuji-Mayi: un homme menace de tuer son collègue avec une grenade

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Un civil a semé la terreur jeudi 13 juillet au quartier Bubanji, à Mbujimayi (Kasaï-Oriental), en menaçant de tuer son collègue avec une grenade offensive d’usage militaire. Le bâtiment administratif de la fonction publique, voisin à celui dans lequel se trouvait le forcené, a dû être évacué. Des militaires et policiers ont réussi à désarmer l’homme après plusieurs tirs de sommation.

L’incident s’est produit dans une parcelle abritant le bureau de la direction provinciale des recettes (DPR) et celui de la société civile. Elle est voisine au bâtiment administratif de la fonction publique, dans le centre ville de Mbujimayi.

Selon des sources proches de la police, l’homme, un nommé Wakana, employé du gouvernorat de province, se disputait avec son collègue lorsqu’il a brandi une grenade menaçant de la faire exploser. Tout serait parti du fait que le collègue de Wakana, chargé de mission du gouverneur, lui a exigé de restituer le véhicule de service qu’il utilisait.

Appelés sur les lieux, des soldats de l’auditorat militaire ont dû tirer des coups de feu en l’air pour obliger le forcené à se rendre. Ils ont réussi à l’arrêter et le conduire à l’auditorat qui a ouvert son dossier actuellement en cours d’instruction.

L’homme serait bien connu dans les milieux sportifs pour avoir été l’intendant de l’équipe de football Sanga Balende.

La police dit avoir retrouvé d’autres grenades à usage militaire à son domicile après perquisition. Elle le soupçonne aussi de posséder un revolver GP dont il se serait servi il y a deux jours, selon des témoins, pour menacer un ministre provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner