Rébellion du M23: près de 28 000 déplacés enregistrés à Nyiragongo

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Le service de protection civile du gouvernement provincial du Nord-Kivu a enregistré 5 583 ménages, soit 28 000 personnes, jeudi 26 juillet soir dans le camp de Kanyaruchinya en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu). Selon ce service provincial de protection civile, ces déplacés ont commencé à arriver dans ce camp depuis le mardi 24 juillet dernier, fuyant la localité de Kibumba où les Forces armées de la RDC (FARDC) s’affrontent aux rebelles du M23.

Les mêmes sources affirment qu’un autre groupe de déplacés, non encore enrôlés, est arrivé dans le même camp en provenance de Rumangabo où les combats ont repris hier entre l’armée régulière et les rebelles.

Le coordonnateur provincial de la protection civile, Joseph Makundi, appelle le gouvernement de la République à sécuriser rapidement les zones en conflit pour favoriser le retour de ces personnes déplacées dans leurs milieux d’origine.

«Nous risquons d’aller jusqu’à 6 mille ménages alors qu’il n’y a pas de maisons pour les accueillir. Par conséquent, bon nombre d’entre eux passent nuit à la belle étoile et manquent de la nourriture», a expliqué Joseph Makundi.

Depuis le début de la mutinerie du M23 en avril dernier, des milliers de personnes ont fui leurs maisons dans le Nord-Kivu, pour trouver refuge dans d‘autres contrées de cette province.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner