Province Orientale: un Kimbanguiste excommunié mène une expédition contre une paroisse catholique

Une vue de l’esplanade du centre d’accueille Kimbanguiste ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors de clôture de la conférence internationale sur Simon Kimbangu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police nationale congolaise a arrêté à Ubundu Joseph Masudi, un fidèle kimbanguiste excommunié, qui a cassé des statuettes de Jésus, de la vierge Marie et de Saint Joseph dans la paroisse catholique St Joseph d’Ubundu, mercredi 1er août. L’accusé qui est à la tête d’un groupe de vingt personnes dont cinq mineurs d’âge reconnaît les faits et justifie cet acte par une mission qui lui serait confiée par le Saint Esprit.

Arrêtés le même mercredi à Ubundu, ces personnes ont été transférées samedi à Kisangani. Quinze d’entre eux sont détenus au cachot du parquet de grande instance de cette ville tandis que les cinq mineurs, dont un enfant de sept ans, sont gardés dans la salle d’attente de cette juridiction. Ils sont tous originaires du village Bananzale.

Le meneur du groupe, Joseph Masudi, qui se fait appeler Abraham du nom du patriarche biblique, a déclaré à la police que l’acte posé dans la paroisse catholique St Joseph d’ Ubundu marquait le début de l’accomplissement d’une mission qui lui serait confiée par le Saint Esprit via le chef spirituel actuel de cette église.

Cette mission consiste à «détruire toutes les églises chrétiennes et musulmanes évoluant au Congo afin de réunir tout son peuple au sein de l’église kimbanguiste, église universelle», a-t-il affirmé.

Ces hommes et lui ont été transférés à Kisangani avec leurs sacs des statuettes brûlées.

Le représentant provincial intérimaire de l’église kimbanguiste, Adrien Getumbe Lisita a indiqué que Joseph Masudi n’était pas à son premier forfait. «Il n’est plus reconnu comme kimbanguiste. Tout acte qu’il pose n’engage plus l’église», a-t-il précisé.

Le substitut du procureur de la République a annoncé l’ouverture d’un dossier judiciaire à charge de ces personnes dès ce lundi 6 août.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner