Kasaï-Oriental: un journaliste arrêté pour avoir hébergé un déserteur

Des journalistes au siège de la Ceni le 6/12/2011 à Kinshasa, lors de la publication des résultats partiels de la présidentielle de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un journaliste soupçonné de complicité avec un officier déserteur, a été arrêté mercredi 16 août à Miabi, territoire situé à 30 km au Sud de Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental. L’employé de la Radio télé autonome du Sud-Kasaï de Miabi est accusé d’avoir hébergé l’officier déserteur John Tshibangu, ancien commandant second de la 4e région militaire, basée au Kasaï-Occidental voisin. L’armée et la police organisent des patrouilles pour tenter de retrouver le déserteur.

Le gouverneur de province, Alphonse Ngoyi Kasanji, affirme que le journaliste aurait reconnu les faits, révélant que l’officier déserteur avait pour mission de recruter des jeunes gens dans le groupement de Bakwa Tshiya, à Miabi.

Ces nouvelles recrues devaient rallier un mouvement insurrectionnel à la solde d’un homme politique bien connu au pays, rapporte la même source, sans préciser son identité.

Alphonse Ngoyi Kasanji explique que les services de sécurité sont sur les traces de l’officier déserteur, et que plusieurs personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Les services de renseignements ont exhibé à la presse des effets militaires, dont des insignes, bottines, et munitions censés prouver le passage du colonel John Tshibangu à Miabi.

Par ailleurs, Journaliste en danger (Jed) a déploré des dégâts collatéraux liés à l’arrestation du journaliste Fortunat Kasonga.

Selon l’ONG de défense des droits des journalistes, les installations de la radio télé autonome du Sud Kasaï, où travaillait le journaliste, ont été mis à sac par des militaires .

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner