Equateur: les huileries de Boteka relancent leurs activités

Des régimes de noix de palme le 14/05/2012 sur une des avenues de Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Plantations et huileries du Congo (PHC) à Boteka, en territoire d’Igende (Equateur), ont relancé depuis deux mois leurs activités après quatre années d’arrêt avec la production mensuelle de cent tonnes d’huile de palme.

Avec huit cent quatre dix travailleurs, cette société réhabilite ces plantations qui étaient abandonnées et vend sa production mensuelle à la Marsavco/Kinshasa pour la fabrication des produits tels que le savon, la margarine et l’huile végétale.

La reprise des activités à l’usine de Boteka a soulagé la population du territoire d’Ingende qui,  en majorité, a trouvé de l’emploi après plusieurs années de chômage.

Créée en 1912 sous la dénomination Plantations Lever au Congo (PLC), les PHC/Boteka ont connu des difficultés de fonctionnement en 2008 et elles avaient envoyé bon nombre de leurs travailleurs en congé technique.

Avec ses cinq mille cinq cents hectares de palmerais, les PHC produisaient quatre cents tonnes d’huile de palme par mois. Avec la crise, un Groupe Anglo-canadien dont le siège se trouve à Toronto a racheté 76,30% des actions des PHC.

Des sources proches des PHC indiquent que l’Etat congolais détient 23 % restant des actions.

Le chef de Centre PHC/Boteka, Nicolas Mateso, a indiqué que 95% de leurs employés sont des Pygmées.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner