Ituri : un mort et un prisonnier dans une attaque des FARDC contre un camp rebelle

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Un milicien a été tué et un autre capturé lors d’une attaque menée, mercredi 22 août, par l’armée congolaise contre un camp rebelle dans le territoire de Djugu, en Ituri. Selon le Colonel Fall Sikabwe, commandant de la zone opérationnelle des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, ce groupe rebelle est constitué d’anciens miliciens qui avaient intégré l’armée et qui ont été rejoints par d’autres déserteurs.

Des sources sur place rapportent que des tirs d’armes automatiques ont été entendus mercredi à l’aube à hauteur du Pont Tsuru, non loin de la localité de Masumbuko.

D’après le Colonel Fall Sikabwe, commandant des FARDC en Ituri, ses hommes ont lancé une attaque contre ce camp rebelle dirigé par trois chefs miliciens.

Il cite un certain Bebwa, ancien activiste qui a fréquenté plusieurs groupes armés de l’Ituri, avant d’intégrer l’armée nationale, ainsi que deux miliciens dénommés Charité et Hitler, impliqués dans des guerres interethniques dans le district de l’Ituri.

Ces conflits qui avaient apposés entre 2002 et 2003 les tribus Hema et Lendu s’étaient militarisés, connaissant la participation de différents groupes armés.

Selon le Colonel Sikabwe, les trois hommes ont été rejoints par l’ancien commandant bataillon des FARDC à Mahagi, le colonel Eric Panya, qui a fait défection cette semaine, en compagnie de 27 hommes de troupes.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Ituri : les défections des militaires inquiètent la société civile

Ituri : un officier des FARDC rejoint la milice de Cobra Matata

Nord-Kivu: des hommes armés tuent un commerçant à Kirumba

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner