Moanda: des notables accusent un prêtre catholique de vente illicite des terres

Pêcheurs au retour avec les poissons du jour, à Muanda (Moanda), novembre 2010.

Les propriétaires terriens de la cité côtière de Moanda (Bas-Congo) accusent l’abbé catholique Nathalis de vendre illégalement des concessions en complicité avec le chef de division du service de cadastre. Leur porte-parole, Jean José Lwemba, l’a dénoncé, jeudi 30 août.

Dans un entretien à Radio Okapi, Jean José Lwemba a déclaré:
«L’église doit nous voir parce que nous, nous sommes des propriétaires de terres qu’elle vend. Elle doit absolument, rendre compte à nous et c’est à nous de dire si nous sommes d’accord pour cette vente ou pas. Le fruit même de la vente doit nous revenir en priorité et non à l’église, qui n’est pas propriétaire de terres».

Il a même menacé d’exiger le déguerpissement de l’église catholique, au cas où elle persistait dans la vente des terres.

Pour sa part, le prêtre catholique incriminé a affirmé que le lotissement d’une partie de la concession de l’église avait été effectué sur ordre de l’évêque du diocèse de Boma.

Les conflits fonciers sont fréquents en RDC. En mai 2010, la conférence sur la problématique foncière avait révélé que 65 % de litiges portés devant les cours et tribunaux du pays tournaient autour des conflits fonciers et immobiliers.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner