Lubumbashi : la prison de Kasapa compte 1000 personnes en détention préventive

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

La prison de la Kasapa à Lubumbashi compte à ce jour plus de 1000  détenus préventifs et 200 condamnés. Le procureur général, Caïphe Useni Sefu l’a constaté lors de sa première visite dans ce lieu de détention de la province du Katanga le lundi 10 septembre. Il a jugé la situation anormale. Le mardi 11 septembre, 20 magistrats s’y sont rendus afin d’examiner les dossiers de ces personnes en détention préventive pour une éventuelle régularisation.

Selon le substitut du procureur général, Jean Piluka Kubansa, la finalité de la détention préventive devrait être de mettre les détenus à la disposition des tribunaux et des juridictions. Ce qui n’est pas le cas actuellement avec les personnes détenues à Kasapa comme l’a constaté le Procureur général, Caïphe Useni Sefu.

« Nous avons trouvé là-bas des personnes accusées d’avoir volé un bidon ou une poule. Ce sont des cas bénins pour lesquels on peut lever la détention ou pour lesquels il faut se prononcer pour une  amende transactionnelle » explique le substitut du procureur général.

Pour lui, l’Etat congolais porte la responsabilité de cette situation qui encadre mal les magistrats.

« Les magistrats qui viennent d’arriver n’ont pas vraiment une formation solide. Il s’empresse de mettre beaucoup de cas en détention préventive sans se référer aux prescrits de la loi » note le substitut du procureur général.

Lire aussi sur rasiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner