Katanga : 7 morts dans des attaques de miliciens de Gédéon contre les FARDC à Manono

[

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Les miliciens Maï-Maï de  Gédéon Kyungu Mutanga ont attaqué à deux reprises les positions des Forces armées de la RDC (FARDC), mardi 18 septembre, au village de Kiyambi dans le territoire de Manono au Katanga. Les combats ont fait sept morts dont six du côté des assaillants et un militaire des FARDC. Le bilan rendu public par la Société civile de Manono, a été confirmé par des casques bleus. Les FARDC affirment que la situation est actuellement sous leur contrôle.

Les miliciens Maï-Maï de Gédéon Kyungu Mutanga ont mené les deux attaques contre le village de Kiyambi, situé à 95 kilomètres au Nord-Est de Manono-centre, en deux temps. La première attaque a eu lieu à 5 heures du matin et la deuxième, 4 heures plus tard, rapporte la société civile. Selon elle, les militaires des FARDC ont riposté et ont mis en déroute les Maï-Maï. Les miliciens se sont retranchés dans la forêt. Les affrontements ont fait six morts du côté de Mai-Mai et  un mort dans les rangs de FARDC. Un autre militaire a été blessé.

Ces informations rendues publiques par la société civile de Manono ont été confirmées par le bataillon des casques bleus béninois de la Monusco déployés  dans le secteur de Kiyambi.

Les opérations des patrouilles menées le mercredi 19 septembre par les casques bleus de la Monusco attestent que le calme est revenu dans la zone de Kiyambi.

En 2009, le tribunal militaire garnison du Haut Katanga avait condamné à mort le chef milicien Gédéon Kyungu Mutanga pour des crimes de guerre, crimes contre l’humanité, mouvement insurrectionnel et terrorisme. Gédéon Kyungu s’était échappé deux ans après lors de l’évasion de neuf cents soixante-sept détenus de la prison de la Kasapa. Depuis, ses miliciens affrontent régulièrement les militaires congolais dans plusieurs localités du Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner