Affaire Chebeya : John Numbi met en garde tout diffamateur de sa personne

Général John Numbi, inspecteur général de la police congolaise dans son bureau, à Kinshasa, mai 2010.

Via son conseiller juridique, le général John Numbi met en garde toute personne qui porterait atteinte à sa personne en le citant comme commanditaire dans l’assassinat de Floribert Chebeya, mort le 1er juin 2010, dont le corps a été retrouvé dans un quartier périphérique de Kinshasa. Il a fait cet avertissement mercredi 26 septembre dans une interview accordée à Radio Okapi.

« Je tiens à informer l’opinion tant nationale qu’internationale que John Numbi est une personne qui a ses droits que les uns et les autres ne doivent pas bafouer. Donc, il ne va plus tolérer toute diffamation », a déclaré le conseiller juridique de John Numbi, François Kande.

Il a évoqué l’exemple du cinéaste belge Thierry Michel et la Société « les films de la passerelle » qui ont comparu mardi 25 septembre à Bruxelles (Belgique). Ils sont poursuivis pour avoir utilisé abusivement l’image de John Numbi sur la pochette du film « Affaire Chebeya, crime d’État ? »

« Alors que toute la nation a son attention focalisée sur les décisions qui vont sortir de ce procès, voilà qu’un cinéaste belge fait sortir un film dans lequel malheureusement il tend à démontrer que le général John Numbi est le plus concerné en présentant une grande image du général à côté de la victime », a expliqué François Kande.

Le réalisateur belge, Thierry Michel a été expulsé de la RDC au mois de juillet dernier. Il était venu à Kinshasa pour présenter son documentaire, intitulé  « Affaire Chebeya, un crime d’Etat ? », consacré au procès de l’assassinat de ce défenseur des droits de l’homme.

Pour François Kande, John Numbi a le droit de défendre  sa personne et ne fait pas partie des personnes qui sont allées en appel dans le procès Chebeya.

« Le général Numbi est resté renseignant et a éclairé la religion du tribunal. Celui qui tourne le film n’a pas assisté aux faits.  Il a monté des choses pour amener l’opinion à penser qu’effectivement il est le commanditaire de cet assassinat », a ajouté le consultant de John Numbi en matière juridique.

Des ONG et quelques membres de la société civile ont toujours considéré John Numbi comme le principal suspect  de l’assassinat de l’ancien secrétaire exécutif de la Voix des sans voix (VSV).

Le corps de Floribert Chebeya a été retrouvé sans vie en juin 2010 au quartier Mitendi, dans la périphérie de Kinshasa. Le jour de son assassinat, le 1er juin 2010, Floribert Chebeya avait rendez-vous avec John Numbi.

Fidèle Bazana, son collègue et chauffeur à la VSV, a été déclaré mort par un juge mais son corps n’a jamais été retrouvé Pour les ONG, Bazana a été enterré dans la ferme privée du général Numbi.

Au terme d’un procès qui a duré près de huit mois et qui s’est terminé sur un goût d’inachevé selon les parties civiles, quatre personnes ont été condamnées à mort.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner