La Haye : des témoins du procès Germain Katanga placés sous l’autorité de la justice néerlandaise

Bâtiment abritant la Cour pénale internationale à la Haye aux Pays-Bas

Trois témoins congolais du procès Germain Katanga à la Cour pénale internationale ont été placés sous l’autorité de la justice néerlandaise. Après leurs témoignages, ces témoins avaient demandé l’asile politique aux Pays-Bas, disant craindre pour leur sécurité s’ils retournaient en RDC. Pierre Mbodina, Floribert Njabu et Charif Mbanda motivaient leur crainte du fait que, dans leurs déclarations, ils avaient pointé du doigt la responsabilité du gouvernement congolais dans les crimes commis dans l’Est de la RDC.

Depuis plusieurs mois, les trois Congolais demandaient à être placés sous l’autorité de la justice néerlandaise pour faire valoir leur droit concernant leur demande d’asile.

Appelés à déposer dans le procès de Germain Katanga en 2011, les trois hommes font notamment valoir que, suite à leur déposition devant la Cour pénale internationale, leur sécurité ne peut plus être assurée.

Selon eux, c’est notamment parce qu’au cours de leurs témoignages, ils avaient clairement pointé la responsabilité des autorités de Kinshasa dans les crimes commis à l’Est du pays.

Dans un premier temps, les autorités néerlandaises avaient estimé que l’affaire n’était pas de leur ressort puisque ces témoins, Bodina, Floribert, et Sharif Banza, étaient venus déposer pour la CPI.

La Haye affirmait donc que les trois hommes devaient être renvoyés à Kinshasa, mais les juges néerlandais en ont décidé autrement, estimant que cette procédure d’asile peut être traitée par la justice néerlandaise.

La décision rendue cette semaine est une nouvelle étape, mais les juges doivent d’abord décider si les trois hommes peuvent, ou non, obtenir l’asile.

Les autorités néerlandaises, comme les responsables de la CPI, craignent qu’une réponse positive incite d’autres témoins à demander à leur tour l’asile aux Pays-Bas.

Lire aussi sur radiookapi.net :

CPI : les avocats de Germain Katanga accusent le gouvernement de la RDC d’avoir soutenu l’attaque de Bogoro

CPI : Germain Katanga conteste la recevabilité de son dossier

CPI : Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo poursuivis comme co-auteurs des mêmes crimes

La Haye : la CPI rejette l’appel de Germain Katanga

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner