Francophonie : le sommet de Kinshasa est une chance pour tirer la RDC vers le haut, selon Clément Duhaime

L’organisation du XIVe sommet de la Francophonie prévu du 12 au 14 octobre à Kinshasa « permettra non pas d’être une parenthèse mais d’être probablement le moment d’un nouveau départ pour la RDC », a déclaré lundi 8 octobre l’administrateur général de l’Organisation internationale de la Francophonie, Clément Duhaime.

« Le fait que pour la première fois dans l’histoire de la Francophonie, la plus haute instance des chefs d’Etats et des gouvernements se réunissent à Kinshasa, pour nous c’est une chance comme l’a dit le président Diouf de tirer la RDC vers le haut et de permettre à la Communauté internationale d’être encore plus sensible aux difficultés de ce pays », a-t-il ajouté.

Clément Duhaime a affirmé que les pays membres de la Francophonie sont conscients des souffrances que traverse la RDC, surtout dans sa partie Est, faisant allusion à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) déclenchée depuis le mois de mai à Rutshuru au Nord-Kivu.

Il a indiqué que son organisation est préoccupée par le rétablissement de la paix et la préservation de l’intégrité territoriale de la RDC.

« La Francophonie a accompagné dans la limite de ses moyens le rétablissement de la paix, la préservation de l’intégrité territoriale de la RDC mais elle ne l’a peut-être pas suffisamment fait savoir », a précisé Clément Duhaime.

« La Francophonie comme bien d’autres [organisations], parce que seuls nous ne pouvons rien,  accompagnera le choix de ce pays dans la direction des valeurs que nous défendons ensembles », a-t-il assuré.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner