Kinshasa : perturbations dans la fourniture en eau et en électricité

Vue aérienne du barrage hydroélectrique Inga 2 (SNEL). Sur cette photo: le canal, le barrage, les conduites forcées, et la centrale (2005)

La centrale hydroélectrique Zongo II est en arrêt depuis une semaine, selon la Société nationale d’électricité (Snel). Cet arrêt a pour conséquence des perturbations dans la desserte en électricité et en eau potable fournie par la Regideso, à trois jours de la tenue du XIVème sommet de la Francophonie à Kinshasa.

Le directeur provincial de la régie de distribution d’eau (Regideso), Gervais Ntariba, justifie la pénurie d’eau dans plusieurs quartiers du sud-ouest de la ville de Kinshasa par le manque d’énergie électrique :

« Les abonnés qui sont alimentés par notre usine de Lukaya sont les plus touchés. Depuis 5 ou 6 jours, nous connaissons des perturbations dues aux problèmes que connait la Snel avec le barrage de Zongo. Ce qui fait que nous sommes obligés d’attendre la nuit pour faire fonctionner nos machines. Qu’à cela ne tienne, on nous a promis que dans 24 heures, la situation pourra être rétablie », rassure Gervais Ntariba.

Cela permettra à la Regideso de reprendre la desserte en eau potable dans les quartiers Maman Mobutu, Cité Verte, Cité Pumbu, Mont Ngafula, Masanga Mbila, Badiadingi et Matadi Mayo, selon les dires du directeur provincial de la régie.

Gervais Ntariba a affirmé que ce mardi matin déjà, des manœuvres ont été effectuées par la Snel :

« Cela nous a permis de mettre l’usine en service. Pour le moment, on est en train de fonctionner. Nous espérons qu’on pourra qu’en même alléger la pénurie qui date de cinq jours », ajoute Gervais Ntariba.

D’autres sources à Inga indiquent qu’une machine de Inga 2 a été mise en arrêt pour assurer la réhabilitation et qu’une autre est en panne.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner