Katanga : les miliciens Maï-Maï perturbent le déroulement de la campagne de vaccination à Kiyambi

Vaccination contre la polio à Lubumbashi, en République démocratique du Congo, le 28 octobre 2010. AFP/Gwenn Dubourthoumieu

AFP/Gwenn Dubourthoumieu

L’activisme des Maï-Maï ne permet pas le bon déroulement de la campagne de vaccination des enfants de moins de 5 ans contre la poliomyélite dans les vingt-six aires de santé que compte la zone de Kiyambi dans le territoire de Manono au Katanga, a indiqué le commissaire de district du Tanganyika, Maurice Koni Ngoyi. Il a ajouté que les vaccinateurs des dix-huit aires de santé ont accepté de décaler l’opération dans les sept jours à venir alors que les huit autres se disent incapables de travailler.

« On est à la phase de pré marquage. C’est une façon aussi d’identifier toute la population avant de passer à la vaccination proprement dite. On peut organiser la campagne dans une semaine dans cette zone de santé de Kiyambi », a déclaré Maurice Koni.

Les Forces armées de la RDC traquent depuis quelques mois les Maï-Maï dans le district de Tanganyika. Dans leur fuite, ces derniers commettent des exactions sur la population.

La nouvelle campagne de vaccination cible quatre cent quatre-vingt-six mille cent enfants (486 100) dans les onze zones de santé du district du Tanganyika.
Maurice Koni affirme que l’objectif de cette campagne est de consolider les résultats obtenus en 2012 depuis le début de l’année avec zéro cas déclaré de poliovirus sauvage. Le district du Tanganyika n’a notifié que douze cas de poliovirus sauvage en 2011.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) appuie cette campagne.

« Nous exhortons tous les parents à collaborer avec les équipes des vaccinateurs pour administrer deux gouttes de vaccin dans la bouche des enfants. C’est notre responsabilité et notre devoir de veiller à la vaccination de tous nos enfants de nos diverses localités », a conseillé Chantal Dimbele de l’Unicef.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner