Katanga : un taximan moto abattu par balles à Kasumbalesa

Place des artistes, Rond-point victoire/ Kinshasa. Le trafic routier n’est pas intense ce 2/06/2011. Quelques motards discutent en attendant l’arrivée des passagers. Ici, comme dans d’autres carrefours, les motos qui font le taxi n’ont pas toutes des plaques d’immatriculation. Ce qui n’empêche pas les motards d’exercer leur activité.

Un taximan moto a été tué par balle jeudi 25 octobre par un administrateur de l’Agence nationale de renseignement (ANR) à Kasumbalesa, dans le Katanga. Selon des témoins, trois taximen-motos accompagnaient le fonctionnaire dans une course pour laquelle il les avait loués. En cours de route, l’agent de l’ANR qui portait une arme à feu a tiré en l’air pour mettre fin à une scène de ménage. La victime, qui se trouvait en tête de cortège, a été atteint en plein cœur.

Selon le père de la victime, l’administrateur de l’ANR avait loué trois taxi- motos pour le conduire à la douane.

Sur le chemin du retour, la victime, Alain Kasumbu, âgé d’une vingtaine d’années, a pris la tête du cortège.

Après avoir roulé une vingtaine de kilomètres, alors qu’il faisait déjà nuit, le cortège a croisé un couple qui se bagarrait.

Voulant mettre fin à cette scène de ménage, l’agent de l’ANR a tiré trois coups de feu en l’air, selon les autres taximen-motos.

Une balle a transpercé accidentellement le cœur puis le bras droit de la victime, qui est décédée sur place.

En colère, la corporation des motards se mobilisaient déjà en vue de venger leur collègue.

Pour eux, il s’agit d’un meurtre qui s’ajoute aux dix-huit autres assassinats de taximen-motos enregistrés ces trois derniers mois, et perpétrés, pour la plupart, par des agents de l’ordre, selon eux.

Ces taximen-motos ont été tués soit par balles, soit à l’arme blanche.

De son côté, le chef de cité de Kasumbalesa, Andre Kapamba, appelle les motards au calme, rappelant qu’il s’agit d’un accident et non d’un crime intentionnel.

Il affirme avoir convoqué une réunion de sécurité afin de clarifier la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Deux taxi motards tués par des hommes armés à Mbuji-Mayi

Retour au calme après des accrochages entre creuseurs et motards à Kabambare

Province Orientale: vive tension à Mahagi à la suite de la mort d’un motard

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner