Kasaï-Oriental : tension à Tshaba après la mort jugée suspecte d’un creuseur de diamant

Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasai oriental au centre de la RDC

Des échauffourées ont opposé mercredi 31 octobre un groupe de creuseurs de diamant à la famille d’un habitant qu’ils accusent d’avoir usé de fétiches pour tuer l’un d’entre eux. Plusieurs maisons ont été détruites lors de ces troubles dans la cité minière de Tshaba, en territoire de Lupatapata (Kasaï-Oriental). Selon l’administrateur du territoire, le calme est revenu après le déploiement de la police sur les lieux.

Le conflit opposant deux familles du groupement de Basangana de Tshaba, est parti d’un vol répété de graviers de diamant.

Deux jours après que le propriétaire de ces graviers, non encore tamisés, ait déclaré qu’il allait en finir avec ces voleurs, une maladie considérée comme surnaturelle et appelée Nteta s’est manifestée chez deux jeunes creuseurs de diamant. L’un de deux creuseurs est mort par la suite.

Les membres de la famille du défunt ont déposé son corps dans la cour du chef de groupement avant de s’en prendre au présumé féticheur, qu’ils accusent aussi d’avoir jeté un mauvais sort à leur frère.

La foule en colère a pillé la maison du présumé enchanteur qui n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention du chef de secteur.

L’administrateur de Lupatapata, Jean Pierre Kitenge, affirme que la famille du creuseur l’a finalement inhumé.

Pour l’instant, le présumé féticheur est gardé sous protection policière au bureau du territoire, tandis que des policiers sont déployés à Tshaba, pour restaurer le calme dans cette cité minière.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu: vive tension à Buringi à la suite du meurtre d’une fillette

Province Orientale : tension à Komanda après le meurtre d’un commerçant

Minova : trois communautés se disputent deux plantations

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner